Fantômes de midi

« Fantômes, cinéma :point commun, la mort » conclut sobrement Pierre d’Amerval dans sa courte présentation du cycle Fantômes à la Cinémathèque française. Depuis la fin août, les salles de la Cinémathèque sont hantées à 12 h 30. Du classique (L’aventure de Mme Muir le 17 octobre, Les contes de la lune vague après la pluie le 16 novembre, Fantômes à vendre le 18 octobre, Les Innocents le 2 novembre, Le portrait de Jennie le 24 octobre) ; du plus moderne (Poltergeist le 28 novembre, Fog le 21 septembre, L’Emprise le 19 octobre, Danse macabre le 22 novembre, Séance, 19 septembre), du plus rare (Le corbillard qui se promène, 8 novembre ; Le baron fantôme, 4 octobre) ; du croisement de genre (La chambre verte, 1er novembre ; L’homme des hautes plaines, 28 septembre, Hélas pour moi, 15 novembre) et quelques autres films de fantômes, jusqu’à la fin de l’année.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s