Après un bref passage à la Maison rouge…

… Henry Darger a redisparu. On avait pu durant l’été 2006, sur le conseil d’amis avisés, aller voir à La maison rouge quelques morceaux de son œuvre, In the Realm of the Unreal, histoire en peinture d’un monde en guerre où une multitude de petites filles (dont les sept Vivian Girls) combattent des forces cruelles. Darger, mort en 1973, travailla pendant presque 50 ans comme homme à tout faire dans un hôpital de Chicago. Pendant ce temps-là, il composa les milliers de dessins qui forment In the Realm of the Unreal, somme curieuse qui ne fut découverte qu’après sa mort. Darger jouit depuis d’une célébrité souterraine et finalement réjouissante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s