Kubin, souvenirs d’un pays à moitié oublié

Encore un peu plus de deux mois pour aller voir la première grande exposition monographique consacrée à Alfred Kubin en France. Le (défunt ?) musée de la défunte Seita avait en son temps (1989) fait découvrir au public français les dessins de l’artiste autrichien ; le Musée d’art moderne de la ville de Paris y revient avec, dans une présentation presque impeccable, plus de 150 œuvres. La salle est longue, l’éclairage blanc cassé fait ressortir des fonds noirs d’abord, puis rouge, vert et jaune, les dessins de Kubin d’une manière justement spectrale. L’intimité est presque totale avec ces visions devant lesquelles on se demandera, plus d’une fois, comment Kubin les a devinées (ou comment il continue d’en susciter la compréhension viscérale) en ses audiences futures. Le pays à moitié oublié l’est aussi pour le visiteur du musée.

L’exposition a enfanté un curieux petit catalogue, bel objet non massicoté aux choix typographiques si maniérés qu’ils finissent par en être touchant. Reproductions magnifiques, et textes d’accompagnement… décevants. Faute de pouvoir qualifier la vision de Kubin, certains auteurs s’enferrent dans le bavardage (« ses sujets étant — Dieu merci — imaginaires« , écrit même l’un d’eux, tandis qu’un autre parle des « littérateurs fantastiques du XIXe siècle… Hoffmann, Poe, Strindberg, Dostoïevski, Nerval » d’un seul souffle. Dommage ? Deux mois, vous dit-on, deux mois pour aller voir Kubin…

Advertisements

Une réponse à “Kubin, souvenirs d’un pays à moitié oublié

  1. C’est aussi l’occasion de découvrir ou redécouvrir ses textes.
    « Soigneusement, avec une solide confiance, je m’exerce plusieurs fois par jour à pénétrer la croûte de l’homme que je suis et il s’en détache des milliers de scories. L’ouragan des pensées pertubatrices se soumet à mon pouvoir. »
    (Alfred Kubin, ma vie)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s