Michel Meurger, sur la passerelle

Les jurés des Utopiales 2007 ont eu l’excellente idée cette année de décerner leur prix européen à Michel Meurger, un des piliers du Visage vert, pour « les passerelles que crée son œuvre entre la France, l’Allemagne et l’Angleterre. » Michel est en excellente compagnie, puisque Jean-Daniel Brèque décroche le prix Jacques Chambon de la traduction pour Le Quatuor de Jérusalem, d’Edward Whittemore, et qu’Ursula Le Guin figure également sur la liste dans la catégorie Nouvelles, avec Quatre chemins du pardon. Michel Meurger sera bien sûr au sommaire du numéro 15 du Visage vert, mais — l’attente excédant largement les trois mois — vous avez largement le temps de lire et relire son Histoire naturelle des dragons, parue en 2006.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s