Encore Venise, via Karinthy

Qu’on nous permette de citer ces quelques lignes de Frigyes Karinthy, extraites de son Reportage céleste, nouvellement paru chez Cambourakis. Le « il » dont il est question, c’est Merlin Oldtime, le journaliste héros de ce singulier roman 

S’analysant lui-même, il essayait de trouver une explication à un souvenir singulier : pourquoi la première fois qu’il avait débarqué à Venise, celle-ci lui avait paru mieux connue et plus familière que n’importe quand par la suite, quand il lui arrivait d’y repasser ? Il en était quasi stupéfait, il avait eu l’impression d’être capable de zigzaguer dans ses ruelles les yeux fermés par-dessus les canaux nauséabonds, comme quelqu’un qui serait retourné chez lui ou qui aurait pris conscience de l’environnement oublié de sa naissance. Il prétendait que la cause de cette impression singulière que par ailleurs d’autres lui avaient également avouée, est à chercher dans l’histoire extraordinaire de l’origine de cette ville : la naissance non planifiée, capricieuse et plusieurs fois séculaire de Venise sortie de l’onde, sa parturition organique et quasi vivante sur un drap écumant, dans le sang et la souillure, dans le lit barbare pourpre doré de la renaissance et après quelques siècles de pulsation et de pullulation, sa momification dans une mort brutale, comme celle d’un animal vivant surpris par une coulée de lave dont les gestes ultimes les plus saisissants seront fixés pour l’éternité. Venise est le Souvenir figé, le Passé s’engouffrant dans le présent, le Non-sens et l’Anachronisme devenus réalité, et c’est la raison pour laquelle nous la ressentons comme notre mère patrie, celle d’où nous sommes tous originaires.  

On ne peut que vous conseiller d’éteindre sur le champ télévision et radio, et d’aller lire immédiatement le reste des aventures d’Oldtime, envoyé spécial de Karinthy dans l’au-delà. 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s