L’opéra se nourrit du bizarre…

… et réciproquement. Quelques jours en mars, l’on pourra entendre à Paris l’adaptation pour l’opéra du roman d’Alfred Kubin, L’Autre côté. L’opéra de Bruno Mantovani a été créé en 2006 à Strasbourg. Autre incursion musicale dans le monde de l’étrange et de la douleur, Joseph Merrick dit Elephant Man (de Laurent Petitgirard) était donné hier, également en version de concert, à la salle Pleyel. Petitgirard travaillerait sur un Château des Carpathes

Advertisements

2 réponses à “L’opéra se nourrit du bizarre…

  1. On pourra aussi signaler la récente conversion en opéra pour enfants du beau cycle de nouvelles de Leo Perutz, « La Nuit sous le pont de pierre ». À l’Opéra du Rhin, encore: « Le pont des ombres » par Olivier Dejours.

  2. Grand merci ! Voilà un lien, http://www.forumopera.com/concerts/pont_ombres_strasbourg_080301.html

    et souhaitons que d’autres salles le reprennent !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s