Les voix fantômes

Conservées grâce au procédé dit du phonautogramme sur une feuille enduite de suie par l’inventeur français Scott de Martinville, ces voix ont été enregistrées le 9 avril 1860, plus de quinze ans avant l’invention du phonographe. Elles ont été analysées et rendues audibles par First Sounds, un groupe de scientifiques et d’archivistes passionnés qui travaille à présent sur les toutes premières expériences de Scott, effectuées en 1853-54. Et l’on imagine soudain Heine, Nerval parlant à la suie…

Publicités

Une réponse à “Les voix fantômes

  1. Cela me donne une idée sympathique pour pimenter les blind-tests entre amis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s