Les aventures du Prince Ahmed

On vous avait promis Bill Douglas et Kiyoshi Kurosawa, voici venir Lotte Reiniger. Cette pionnière du dessin animé n’avait pas trente ans lorsqu’elle finit d’assembler, avec l’aide de son mari et de trois autres animateurs, les images des Aventures du Prince Ahmed, libre variation sur les contes des Mille et une nuits. L’illustrateur Edmond Dulac dessina les intertitres, un généreux banquier berlinois fit construire un petit studio au-dessus de son garage, à Postdam, et Lotte Reiniger réalisa en trois ans, de 1923 à 1926, ce qui est pratiquement le premier dessin animé de long métrage de l’histoire du cinéma — et le plus délicat, le plus hypnotique des chefs d’œuvres du genre. Un sorcier diabolique convoite la fille du calife et se débarrasse de son frère, le bouillant Ahmed, emporté dans les airs par un cheval magique ; le cheval se pose dans les îles Wak-Wak ; Ahmed y rencontre la princesse Peri Banu, qu’il arrache aux Esprits ; las ! Le sorcier les poursuit de sa rage. La sorcière du feu sauvera Ahmed, Peri Banu et la sœur d’Ahmed, laquelle entretemps a conquis le cœur d’Aladin (oui, celui de la lampe). Ombres chinoises sur fonds mystérieux, bleu profond, jaune d’or, vert : passent en une heure tous les émois de l’amour et de la peur.  Le négatif du film fut détruit pendant la guerre et c’est à partir d’une copie préservée en Angleterre que survécurent les Aventures du prince Ahmed. Restauré en 1999 par le Deutsche Filmmuseum de Francfort, le film (déjà disponible dans la belle collection du British Film Institute, qui propose d’ailleurs, en téléchargement, L’étoile de Bethléem, un court-métrage plus tardif de Reiniger) est revenu fin 2007 dans les salles françaises grâce à Carlotta, merveilleuse maison, qui devrait le publier en DVD dans les mois qui viennent. (Rien à voir : mais c’est à Carlotta que l’on doit le retour actuel sur les écrans de L’Homme invisible, de James Whale, avec Claude Rains.)

3 réponses à “Les aventures du Prince Ahmed

  1. Passionnant, j’ignorais que Dulac avait participé à ce film de Lotte Reiniger! Où avez-vous trouvé de la documentation sur cette réalisatrice de dessins animés? J’ai personnellement du mal à en trouver.

  2. François, bienvenue sur le VV version FB !
    Le petit livret de l’édition Bfi du Prince Ahmed donne quelques informations, et le DVD comprend également un documentaire consacré à Reiniger (que je n’ai pas encore regardé, malheureusement). Si Carlotta édite vraiment une version française du film, j’imagine que ce documentaire en fera partie… Oui, ce DVD devrait sortir le 19 novembre 2008, d’après un marchand en ligne dont je tairai le nom. Apparemment, un somptueux coffret sans doute plein de belles choses et d’informations précieuses. En attendant, voici un lien vers la plaquette éditée à l’occasion du Festival de Cannes (le lien : http://www.clermont-filmfest.com/03_pole_regional/newsletter/img/fev08/pdf12.pdf).
    Sur amazon.de, l’on trouve également (en cherchant soigneusement) un coffret des œuvres complètes de Reiniger (en allemand uniquement ? Je ne sais pas !)

  3. Si votre blog se met en plus à parler de films d’animation, je vais finir par en devenir addictif.
    Ces aventures du prince Ahmed sont en effet un trésor inestimable dans le domaine, qui a inspiré de grands noms de l’animation, comme Michel Ocelot( voire Princes et princesses ou Azur et Asmar) pour la technique d’ombres chinoises et le thème faisant songer aux contes des mille et une nuits.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s