Va t’en, grand monstre vert

Nous nous sommes rendu compte avec bonheur qu’approchait dangereusement le premier anniversaire de ce paresseux blog. Pour le fêter dignement, nous proposerons un petit inédit très joliment illustré de Bret Harte (« On l’attend toujours« , protestent les internautes deux jours après ce message : nous n’avons pas très bien compris comment fonctionnent les téléchargements, tant sur Facebook qu’ici…). En un an, nous avons reçu un peu moins de 4000 visites. Certaines, il faut être honnête, n’ont apparemment pas dépassé la seconde… Ce qui est un peu court, même si nos articles ne sont jamais très longs. Encore des chiffres ? Ces visites provenaient de 53 pays ; et nous avons apparemment des lecteurs réguliers… Cent vingt sont revenus plus de cent fois. Nous les remercions du fond du cœur, les invitons à nous rester fidèles, et surtout à nous rendre visite au Salon de la revue, les 11 et 12 octobre, à l’Espace des Blancs-Manteaux. Nos internautes sont sérieux et nous trouvent souvent par le biais de recherches sur le titre de la revue ou des noms d’auteurs que nous citons, même si un certain nombre d’entre eux ont atterri sur le blog en cherchant des références sur les supplices, chinois et autres. Trois recherches Google relèvent cependant d’une démarche plus complexe : « vieillot renard deux mains », « personnage de fiction avec une coupe au carré » et « va t’en, grand monstre vert », qui nous plaît beaucoup. Remercions également Littérature chinoise et traductionAu carrefour étrange et Locus Solus, dont les lecteurs aiment visiblement à nous rendre visite. Une question demeure, une seule : pourrons-nous maintenir le rythme éreintant de 1,55 articles par semaine dans l’année qui vient ?   

7 réponses à “Va t’en, grand monstre vert

  1. Joyeux anniversaire, ô grand monstre vert, et ne t’en va surtout pas !
    Et merci pour le coup de chapeau, que je vous réciproque bien volontiers : ces temps derniers, la majorité de mes nouveaux visiteurs provient de chez vous et du Carrefour étrange. C’est le triangle des Bermudes de la blogosphère !

  2. Une seconde j’ai eu peur que le monstre vert eut cédé sa place à quelque site pour adulte à gros pixels sur la toile. Me voilà rassuré. Il est toujours étonnant de voir comment les gens, ce concept étrange de visiteurs, parviennent jusqu’à nous. Sur mon autre blog la plupart de mes visites viennent de la recherche Google « prostitution à Marseille »… En même temps ne recontre t on pas souvent des gens dans la vie de tous les jours sur ce genre de malentendus… Bref, bonne continuation ô monstre suave!

  3. Merci à vous, amis des Bermudes !

  4. Félicitations de ma part aussi ! Mais ou est-il l’inédit de Bret Harte sur Facebook ? Je n’ai pas su le trouver.

  5. Hé bien… Il faut que je trouve un moyen de le mettre en ligne ! Vous qui êtes homme de ressources, savez-vous comment on fait ?

  6. Eh bien, ça dépend de la forme dans laquelle vous l’avez, cet inédit !

  7. Bien que je me sois régalé à découvrir ce bille, je le soupçonne de contenir des informations inventées de toutes pièces.
    Certes, les mystères de la toile sont insondables mais tout de même…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s