Altérophilie

Il vous reste tout dimanche, si vous êtes Parisien d’adoption, de destin ou de hasard, pour aller faire un tour au sixième salon de l’édition indépendante, organisé par L’autre livre et hébergé par l’espace des Blancs-Manteaux. Non, le Visage vert n’y est pas, mais Anarchasis, la tête dans les mythes, mais Clémence Hiver, voyageuse métaphysique, mais Sulliver, Ypsilon, La Délirante, Le Sonneur… et l’astre, l’unique, Le Tigre, revue planquée parmi les livres. Le Tigre, revue qui paraît tous les deux mois, bondit avec une grâce infinie des sujets les plus graves à la gaudriole. Son numéro de novembre et décembre est consacré pour partie aux Rroms et nous ne saurions trop vous le recommander. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s