L’heure du lecteur I

Qu’est-ce au fond que ce fantastique dont nous nous occupons ? Un genre avec des règles, certes — mais aussi une constellation d’objets plus ou moins déterminés par ces règles, où l’œil du lecteur, du spectateur, va chercher l’aspérité. On vous demandera de temps à autre, amis et lecteurs, de nous montrer vos étoiles. C’est Blandine Longre qui essuie les plâtres, avec La Servante écarlate, de Margaret Atwood et Cure, de Kiyoshi Kurosawa. Plus un souvenir de lecture, qu’elle partage avec quelques autres amateurs et animateurs du Visage vert : « les romans de Wilkie Collins lus les uns après les autres et d’une traite il y a près de vingt ans, The Moonstone, The Woman in White, Man and Wife, No Name, Heart and Science… ». 

subsamp.JPG margaretatwood1968_small.jpg     images.jpeg

Blandine Longre est traductrice de l’anglais et critique littéraire. Elle a fondé et co-dirige Sitartmag depuis 1999. Elle nous a aussi fait découvrir PJ Harvey, mais c’est une autre histoire. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s