Cadeaux de dernière minute

Vous êtes parisien ? Courez chez le Tampographe, achetez l’un ou plusieurs de ses formidables tampons. Vous n’habitez pas loin d’une bonne librairie ? Achetez Halmé (de Choi Juhyun, chez Cambourakis, on y revient la semaine prochaine sur ce blog), Valcrétin (de Régis Messac, chez Ex Nihilo, on en reparle aussi) ou La sirène (de Stepan Ueding, au Visage vert). Votre espace culturel favori a un bon rayon DVD ? Hop là : United Red Army (de Koji Wakamatsu, chez Blaq Out), ou les beaux coffrets Mikhalkov chez Potemkine. Vous n’avez pas de sous, mais une bonne connexion internet ? Téléchargez le Zaporogue#7. Et si vous êtes très riche ou que vous avez des amis généreux, c’est cela qu’il vous faut (et on vous en reparle le 25 décembre, en guise de cadeau de Noël…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s