Entre Vienne et Saint-Sulpice

Amis du Visage vert, nous serons comme tous les ans au Marché de la Poésie, en compagnie de nos amis de l’OEil d’or et du Black Herald (de vrais poètes, eux), stand 104 (que nous partageons avec les non moins estimables Notes de nuit), du jeudi 14 au dimanche 17 juin. On pourra nous y rencontrer entre 11 heures 30 et 22 h 30 s’il fait beau. S’il pleut, on aura du mal à tenir aussi tard. C’est donc place Saint-Sulpice à Paris. Toutes infos pratiques ici.

Nous aurons le plaisir de vous présenter le n°20 du Visage vert, tout frais sortis des presses, et notre nouveauté de ce printemps, Exit Vienna, de Jean-Pierre Naugrette, qui a déjà publié chez nous Retour à Walker Alpha et l’édition augmentée de ses Hommes de cire, pastiche holmésien paru jadis chez Climats.

Dans l’Europe des fatales années 1940, Naugrette suit l’étrange chemin de Sebastian Schnee, jeune Allemand éduqué en Angleterre. Témoin de l’agonie de Sigmund Freud, un ami de son père, Schnee, après la guerre, revisite une Vienne écartelée par les armées alliées, à la recherche d’inaccessibles fantômes. Des signes infimes relient ce temps instable aux derniers jours de Freud, que Naugrette reconstitue avec une érudition ironique par le biais de lettres réelles ou imaginaires et de curieux dialogues de théâtre. Virtuose et profond, Exit Vienna est une incursion réussie en Mitteleuropa — à lire en écoutant Le Voyage d’Hiver.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s