Heureux Parisiens

Non seulement vous allez pouvoir nous rendre visite les vendredi 14, samedi 15 et dimanche 16 au salon de l’Autre livre, espace des Blancs-Manteaux, à Paris, mais en plus, vous pourrez, le même samedi 15, à 15 heures, voir au cinéma l’Arlequin l’ultime film d’Alexei Guerman, Il est difficile d’être un dieu. On aurait dû vous en parler il y a quelques semaines, après sa projection dans le cadre de l’Étrange festival. L’occasion est trop belle aujourd’hui pour ne pas la rater, le film repassant dans le cadre d’une semaine du cinéma russe à Paris fort riche, de surcroît. Adapté d’une novella des frères Strougatski, Il est difficile d’être un dieu est une expérience cinématographique d’une folle et incroyable plénitude, un bain de boue et de lumière qui vous fera oublier toutes les niaiseries dont le marché du film vous accable. Après l’erratique et flamboyant Khroustaliov, ma voiture, Guerman a mis plus de dix ans à tourner et à monter cette œuvre de plus de trois heures qui plonge le spectateur dans la vie pourrissante d’une planète moyenâgeuse dont les dieux fragiles sont des explorateurs venus de la Terre. Roumata, l’une de ces divinités, aime, se baffre et se bat dans ces bas-fonds sans issue où il lui est interdit de tuer. Film artisanal, patient, taillé dans l’épaisseur des dix ans de sa genèse, Il est difficile d’être un dieu ressemble, malgré ses apparences bien russes — ses femmes-enfants pâles et rebelles, ses barbus en haillons, ses fous aux yeux révulsés — aux panoramas de Bosch, charnels, ironiques, monstrueux. Courez le voir samedi. (Il sort officiellement au printemps 2015 en France). guerman

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s