Des épitaphes sous le sapin

On l’a croisée il y a quelques années grâce à Francis Jammes. LMG Névroplasticienne avait réalisé l’une des illustrations des Cahiers Francis Jammes, publication dirigée par l’ami Mikaël Lugan. LMG (qui a par la suite travaillé pour quelques numéros du Visage vert) avait déjà lancé le colossal projet des Épitaphes. Pendant plus de quatre ans, elle a collecté des textes — 365, pour être précis. Il suffisait de bien vouloir lui raconter sa mort, à venir, espérée, crainte. Chaque texte a inspiré un dessin (après quoi, LMG les a rangés dans un joli cercueil en bois qu’elle compte faire incinérer, tenant ainsi la promesse faite aux futurs défunts des Épitaphes). Les 365 dessins vont être publiés dans un beau volume aux éditions Les Âmes d’Atala. Après, l’espère-t-on, un ultime effort de la foule déchaînée de ceux qui, comme nous, apprécient les entreprises folles et sombres. Parce que pour faire des beaux livres, il faut quand même un peu d’argent. Déjà 80 % des sous dans la boîte à douze jours de la fin. Ne pas faiblir ! Une seule destination : .

Et pour vous mettre l’eau du Styx à la bouche, cette mort-là, belle comme Nerval.

site19-59ec9f19f3f548a680591c9eb7fa7c46

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s