Archives de Tag: Romain Verger

Bel ailleurs, 13 avril

Si vous êtes à Paris ce soir (ou dans les environs), risquez-vous entre Charybde et Scylla, les deux librairies jumelles (non identiques) du XIIe arrondissement pour les cinquièmes Dystopiales. En Scylla, de 16 à 21 heures, vous pourrez rencontrer Régis Antoine Jaulin pour son Dit de Sargas. En Charydbe, à partir de 16 heures, une affiche de rêve : Elvire de Cock, Tommaso Pincio pour Les Fleurs du Karma, Xavier Mauméjean pour American Gothic (sur lequel nous reviendrons un de ces jours, c’est excellent), l’ami Romain Verger pour l’ensemble de son œuvre et (douces trompettes) Yves et Ada Rémy pour leurs faramineux Soldats de la mer, réédités en beauté par Dystopia.

Scylla, c’est 12 rue Riesener, métro Montgallet. Charybde, c’est 129 rue de Charenton, métro Gare de Lyon.

41957-w200

En attendant le (VV) 21, il y a le Black Herald # 3 !

Nous préparons activement un numéro 21 avec quelques textes et surprises formidables. Sortie prévue début novembre. Dans l’intervalle, procurez-vous l’étonnant Black Herald #3, revue de poésie et de fiction polyglotte, où vous pourrez notamment découvrir des textes troublants de Romain Verger, d’Allan Graubard, de Nicolas Cavaillès… Et bien d’autres splendeurs.

 

Lectures pour tous

Alors, c’était bon ? Oui, c’était bon (certes, nous ne sommes absolument pas objectifs.) Hier donc, dans l’après-midi, trois actrices (Priscilla Bescond, Clémentine Marmey, Sophie Neveu) et un acteur-auteur (Romain Verger), dirigés par le metteur en scène Jean-François Mariotti, nous ont fait l’honneur de lire des textes du Visage vert et d’une revue qui nous tient particulièrement à cœur, le Black Herald. C’était à l’auditorium de la Halle Saint-Pierre et nous nous sommes tous promis de donner une suite à ce joyeux moment. En attendant de récupérer les vidéos, voici quelques photos.

Textes lus : L’Homme à la poupée (Kurt Münzer), Elysium (Paul Stubbs), La bête dans l’intervalle (W. S. Graham), Aux champignons (Romain Verger), Réalisme (Dimiter Anguelov), La vierge en fer (Edouard Dujardin), Where were you within the banshee’s unshaken vowels (Blandine Longre), Un fantôme (Frédéric Boutet), Fantômes et magiciens (E. G. Bulwer-Lytton), Langue que parlent les dragons (A. -S. Salzman), La vengeance du squelette (Yuan Mei), ainsi que des extraits des Sept collines et quelques aphorismes de Georges Perros.

Et nous aurons le plaisir (dûment chroniqué dans ces pages) de retrouver Clémentine Marmey, Sophie Neveu, Priscilla Bescond et quelques autres brillants comédiens dans Gabegie, Apocalypse 2012, écrit et mis en scène par Jean-François Mariotti, dès le 13 janvier 2012.