Non, Le Visage vert n’est pas au Salon du Livre…

Mais il s’incarnera en quelques-uns de ses aimables collaborateurs qui, habilement grimés, passeront voir des amis : Le Sonneur en T16, Asphalte en K83, Aux Forges de Vulcain en J47, Zulma en S41 et quelques autres. Il vous signale aussi qu’à l’occasion de la rétrospective Kyoshi Kurosawa à la Cinémathèque française, il va se décider à chroniquer l’indispensable Fantômes du cinéma japonais de Stéphane du Mesnildot (depuis six mois qu’il le promet). Et qu’en attendant la nouveauté de mars de la maison (Exit Vienna, de Jean-Pierre Naugrette), il vous invite très vivement à découvrir La trilogie babylonienne de Sébastien Doubinsky, que son auteur présentera le 22 mars à la librairie Scylla, à Paris : qu’on se le dise !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s